Aaah, oui, « hide my ass » comme dans « cacher son derrière », autrement dit « protéger ses arrières ». Et « ass » dans le sens « d’âne ». HideMyAss (HMA) sait comment prendre un sujet assez ennuyeux à la rigolade, autant le dire. Mais humour mis à part, vous vous demandez quand même :

Puis-je vraiment lui faire confiance pour « protéger mes arrières » et masquer mes activités en ligne ?

C’est exactement ce que nous allons découvrir dans cette analyse détaillée, tout en répondant à certaines questions pressantes concernant la sécurité et la confidentialité en ligne :

  • 🔎Ai-je vraiment besoin d’un VPN ?
  • 🔒Et qu’est-ce qu’un VPN, au fait ?
  • 🏆HMA est-il meilleur que ses concurrents ?
  • 🔑Le proxy web gratuit de HMA en vaut-il la peine ?

De plus, nous vous offrons également un bon de 20% de réduction à faire valoir sur tout nouvel abonnement à HideMyAss – indépendamment de votre choix final, nous trouvons sympa de vous offrir une réduction.

La première chose que nous devons établir, c’est évidemment si oui ou non un VPN est un service vraiment utile – autrement dit : diminue-t-il significativement les risques de piratage informatique ou d’ennuis quand vous utilisez Internet ?

(Si vous maîtrisez déjà bien le sujet des VPN et des torrents et désirez passer directement à notre analyse du VPN HMA, cliquez ici pour atteindre la section correspondante.)

Les torrents sont-ils légaux ? (Et autres raisons d’utiliser un VPN)

Avant d’expliquer le fonctionnement des VPN, analysons la principale raison pour laquelle ils sont si attrayants – l’échange de torrents peer-to-peer (P2) – ainsi que d’autres utilisations courantes. Jetons un œil à ces dernières :

Sauf si vous vivez dans un pays comme la Chine (你好 !) qui a pour habitude de bloquer certaines ressources en ligne au niveau national, vous ne rencontrerez pas vraiment tant de restrictions en surfant ou en streaming – un film ou l’autre pourrait être inaccessible dans votre pays pour des raisons commerciales mais, dans les faits, c’est une fraction négligeable du contenu disponible.

Cependant, le déblocage de contenu est une fonctionnalité très demandée, même si ce n’est que par certaines personnes dans certains pays. Que ce soit pour regarder la version américaine d’une série sur Netflix (proposant plus de séries que vous ne pourriez en regarder durant toute une vie !) ou pour accéder à des sites web qui ne peuvent pas passer le pare-feu de votre pays/état, les VPN sont un moyen fiable de résoudre ce problème, accessible aux individus comme vous et moi.

La sécurité en ligne est également d’une importance capitale quand vous utilisez des services tels que les (applis de) banques sur internet, surtout étant donné que nous y accédons à présent depuis de nombreux appareils et connexions réseau, proposant des standards de sécurité très inégaux.

Accéder à votre banque en ligne depuis votre ordinateur portable, connecté à votre réseau à domicile protégé par un mot de passe est une chose – le faire depuis votre smartphone sur un réseau Wi-Fi public libre, une autre.

Et, bien que la majorité d’entre nous nous inquiétons de ces choses après un pépin, que ce soit un compte piraté ou un e-portefeuille volé, il est toujours plus prudent de prendre des mesures de précaution, non ?

Une autre raison importante d’utiliser un VPN est la confidentialité (dans le « caché » de « HideMyAss »). Sur les sites web détaillant les intérêts d’un VPN, ce fait n’est pas généralement expliqué en détail au-delà des menaces fumeuses à la Orwell telles que « Big Brother vous surveille ». Nous présumons donc que l’intérêt d’un VPN est d’éviter la surveillance à la fois des agences d’autorité telles que les gouvernements et de tiers malveillants tels que des hackers (voire des pervers).

HMA confidentialité

Voici comment HideMyAss visualise la confidentialité en ligne

Deux choses sont à noter à cet égard : d’abord, si un gouvernement veut vraiment, vraiment espionner quelqu’un, il trouvera un moyen. Dans tous les cas, à part si vous travaillez dans l’espionnage ou avez commis un méfait grave dans votre passé trouble, vous dramatisez.

Deuxièmement, nous utilisons tous Facebook tous les jours (si, si !), ce qui en dit long sur combien nous attachons « d’importance » à notre vie privée vis-à-vis de ces grandes corporations – et de tous ceux qui sont intéressés et prêts à les payer pour accéder à nos données.

Bon, ne tombons pas non plus dans la paranoïa… Quoi qu’il en soit, la confidentialité est de plus en plus considérée comme un droit de l’homme important, et c’est en ligne qu’elle est le plus fréquemment violée. C’est pourquoi « VPN » (Virtual Private Network) contient un « P », ce qui est particulièrement d’actualité pour ceux qui utilisent régulièrement un réseau peer-to-peer.

Pour en revenir aux torrents : la manière dont la loi les traite autour du globe sème vite la confusion. C’est pourquoi nous vous avons préparé une courte intro légale sur le sujet – un « torrents pour les nuls », si vous voulez :

  • Premièrement, tirons les choses au clair dès le début : le protocole BitTorrent en lui-même n’est PAS illégal dans aucun pays du monde. C’est simplement un protocole de transfert de fichiers qui peut être utilisé pour partager efficacement n’importe quel contenu entre des ordinateurs distants.
  • En s’appuyant sur le point précédent, charger ou télécharger un torrent est LÉGAL tant que le contenu n’est PAS protégé par copyright – indépendamment de la juridiction.
  • Cela dit, partager du contenu protégé par COPYRIGHT via un réseau torrent est considéré comme une violation du droit d’auteur dans de nombreux pays du monde.

« Mais attendez, objectez-vous, si j’invite mes amis chez moi pour regarder un film que j’ai acheté via Amazon Prime, est-ce également un acte de piratage en ligne ?! »

Eh bien, ce petit contre-exemple vous donne un avant-goût du flou juridique qui peut entourer ce sujet. Au sens strict, il n’existe pas de consensus clair concernant où exactement le partage innocent se termine et l’infâme piratage commence.

Mais voilà l’embrouille :

Indépendamment des interprétations, les détenteurs de droits d’auteurs n’apprécient guère l’idée que leurs créations soient distribuées gratuitement par quelqu’un d’autre, même si ce quelqu’un ne gagne pas un centime au passage.

Ceci a mené à l’ascension d’un lobby industriel puissant qui encourage les amendes et les procès à l’encontre de ceux qui partagent du contenu protégé par droit d’auteur via les réseaux torrents. Ces procès sont majoritairement dirigés vers les sites de torrents – mais, de plus en plus, les utilisateurs finaux se voient ciblés (identifiés via leurs fournisseurs d’accès Internet).

Cependant, il y a un bon côté :

Certains pays, tels que la Suisse et l’Espagne, ont explicitement autorisé le téléchargement de TOUT torrent, tant que c’est pour un usage personnel.

Si seulement il y avait un moyen d’accéder au web comme si vous étiez situé dans un autre pays… mais attendez, il y en a un ! C’est exactement le rôle des VPN, en plus de chiffrer et d’anonymiser vos activités sur Internet (remédiant ainsi aux problèmes précédemment mentionnés de sécurité et de hacking en bonus).

Alors, qu’est-ce qu’un VPN, exactement ?

VPN est l’acronyme de Virtual Private Network (Réseau virtuel privé), ce qui vous donne un indice sur leur rôle. Pas vraiment ? D’accord, alors résumons-le brièvement :

La technologie VPN sert à créer un réseau sécurisé en plus du réseau public existant, nommément Internet. Ce nouveau réseau sécurisé agit presque comme si les ordinateurs participants se trouvaient dans la même pièce et étaient connectés physiquement à leur propre Internet local privé – mais utilise un logiciel sophistiqué à la place de câbles pour connecter les ordinateurs autour du monde (d’où virtuel).

Vous me suivez toujours ? …Allô ?

Pour mieux comprendre comment fonctionne un réseau virtuel privé, examinons les principaux composants étape par étape (et utilisons une illustration, tant qu’à faire) –

Comment fonctionne un VPN

  1. Grâce au VPN, votre ordinateur (1.) crée une connexion chiffrée directe à un serveur spécialisé, géré par le fournisseur de VPN. Cette connexion est appelée tunnel et fonctionne comme une couche indépendante par-dessus l’infrastructure réseau existante.
  2. Votre fournisseur d’accès Internet (2.) peut voir et transférer votre trafic, mais ne peut pas le lire car il est chiffré à l’intérieur du tunnel VPN.
  3. Le serveur VPN (3.), auquel vous êtes connecté via le tunnel, est situé dans un pays spécifique (que vous pouvez normalement choisir avant d’ouvrir votre VPN).
  4. Vous interagissez avec Internet (4.) via le serveur VPN, qui masque complètement l’origine de votre connexion et présente sa propre identité au web.

Sur base de ce schéma, nous pouvons dériver certains critères d’importance pour évaluer la qualité d’un service VPN particulier (dans notre cas, HideMyAss) :

  • Sécurité, c.-à-d. quels algorithmes sont utilisés pour chiffrer la connexion et comment le serveur VPN gère le trafic. Autrement dit, la partie verte de la connexion VPN sur le diagramme ci-dessus.
  • La confidentialité de votre connexion, c.-à-d. si des données pouvant servir à vous identifier (telles que votre adresse IP unique) sont enregistrées et stockées par votre VPN.
  • La vitesse de connexion, ou la vitesse de transfert de données via le serveur VPN. Cela devient particulièrement important en termes de torrents et streaming de vidéos.
  • La localisation des serveurs parmi lesquels le fournisseur de VPN vous laisse choisir pour vous connecter à Internet. Plus le choix est vaste, mieux c’est, évidemment.
  • La facilité d’utilisation est un autre critère qui ne devrait pas être sous-estimé : puisque vous utiliserez votre VPN assez souvent, il paraît logique de choisir un fournisseur dont l’interface n’est ni capricieuse ni complexe.
  • Le prix est sans aucun doute l’un des facteurs les plus importants, même s’il n’apparaît pas directement sur notre diagramme explicatif : puisque les VPN sont des services de type abonnement, la moindre différence dans les coûts mensuels et annuels peut représenter une économie (ou un gouffre) au fil du temps.

Découvrons à présent comment HideMyAss satisfait à ces exigences – et décidons s’il vaut la peine d’être utilisé comme fournisseur VPN :

Conseils pour tester HideMyAss

Comme c’est le cas avec n’importe quel service basé sur un logiciel, votre première expérience de HideMyAss commence par créer un compte. Cette procédure est assez simple et demande que vous fournissiez votre nom, e-mail, pays et coordonnées bancaires ; cela étant dit, saviez-vous que vous n’aurez rien à payer à l’avance ?

Eh oui, HMA offre un essai gratuit de 7 jours, qui n’est cependant pas facile à trouver – en fait, vous n’en verrez aucune mention sur la page d’accueil officielle, sauf si vous descendez tout en bas et lisez le footer. Quoi qu’il en soit, voici le lien direct :

Essai gratuit de 7 jours HideMyAss ›

Voici un autre conseil : dès que vous aurez créé un compte, allez sur le tableau de bord en cliquant sur le bouton bleu « Mon compte » dans le coin supérieur droit du site web HMA – et désactivez le renouvellement automatique dans la section « Votre HMA! Licences ».

« Pourquoi effectuer un essai gratuit d’une semaine, dans ce cas ? me demandez-vous. Et si je veux continuer à utiliser le VPN ? »

Laissez-moi vous expliquer :

D’abord, votre essai continuera pendant les 7 jours alloués que vous annuliez le renouvellement automatique ou non, ce qui est un geste sympa de la part de HMA. Comme ça, vous ne devrez pas vous souvenir de l’annuler à temps si vous décidez de ne pas vous abonner, et éviterez d’être facturé par accident.

Mais surtout, l’essai se poursuit par une transition automatique à l’abonnement annuel qui, si vous utilisez régulièrement un VPN, n’est pas l’option offrant le meilleur rapport qualité-prix.

Si vous vous décidez en faveur du VPN d’HMA à la fin de la semaine d’essai, il est bien plus économique de souscrire à l’abonnement sur 3 ans, et vous ne devrez pas prolonger votre abonnement au VPN avant un long, long moment :

Tarifs HMA

Pour exposer ce point plus clairement, faisons un bref calcul : le forfait 36 mois coûte environ 86% de plus que le forfait 12 mois, mais dure 3 fois plus longtemps (300%) !

Donc si vous décidez de suivre notre conseil, vous verrez apparaître une fenêtre pop-up sur votre appareil à l’expiration de votre semaine d’essai HMA, contenant un lien vers les différents abonnements offerts. Vous pourrez vous abonner pour la période de votre choix, y compris au forfait 3 ans, dont le prix mensuel est le plus bas.

Mais avant tout, analysons en détail chaque aspect de HMA avant de prendre une décision ; c’est précisément ce que nous faisons dans les chapitres suivants, en utilisant les critères d’évaluation des services VPN détaillés précédemment.

VPN HMA Pro : nos impressions

Pour utiliser HMA, vous devrez télécharger leur logiciel sur votre appareil, que ce soit un ordinateur ou un smartphone. Ils offrent des versions pour tous les grands systèmes d’exploitation, y compris Android/iOS, Windows, Mac et même un guide d’installation sous Linux.

Vous pouvez utiliser un code de licence unique (c.à.d. un abonnement) simultanément sur cinq appareils, ce qui couvre les besoins de la plupart des individus, voire familles. Et si vous avez 7 enfants ou utilisez un téléphone différent chaque jour de la semaine, vous pouvez demander une offre personnalisée à HMA pour votre quantité spécifique d’appareils.

Enfin bref, il paraît logique de télécharger tant la version plein écran que la version mobile du logiciel HMA durant la période d’essai gratuit pour vous assurer de savoir utiliser les deux.

Le programme est une petite fenêtre bleue à l’interface agréablement simple et comprend un bouton « connecter » et trois onglets :

HMA modes

  • Mode instantané pour ceux qui veulent se connecter via un VPN le plus rapidement possible. En appuyant sur le bouton « connecter », vous serez automatiquement connecté à un serveur HMA proche, et pourrez surfer, télécharger des torrents et regarder des vidéos en streaming jusqu’à plus soif.
  • Mode localisation pour ceux qui veulent se connecter via un pays spécifique, comme l’Espagne ou la Suisse, qui tolèrent l’utilisation privée de torrents, par exemple. Vous pouvez choisir entre 280 emplacements dans pratiquement tous les pays imaginables, y compris Aruba, le Surinam ou Tokelau. Notez que la majorité sont des serveurs virtuels – HMA reconnaît ce fait mais ne révèle pas lesquels sont physiques et lesquels virtuels.
  • Pour finir, le bien nommé mode liberté vous connecte automatiquement via un serveur situé dans un pays de liberté d’expression. C’est utile si vous vous trouvez vous-même dans un pays qui n’autorise pas certains sites web à passer son pare-feu national.

À première vue, il semblerait que le mode instantané soit le plus utile, sauf si vous vivez dans un pays qui bloque activement le contenu en ligne.

Mais, en pratique, le mode localisation est tout aussi utile : d’abord, pouvoir choisir un pays spécifique vous permet d’accéder à du contenu provenant de ou exclusif au pays (p.ex. regarder des vidéos en streaming uniquement accessibles par les utilisateurs situés aux États-Unis).

Ensuite, si vous cliquez sur le menu déroulant bleu foncé sous la barre de recherche, vous pouvez filtrer la liste d’emplacements pour trier spécifiquement ceux optimisés pour le streaming ou le peer-to-peer (torrents). Cette fonctionnalité pas très évidente est en fait indispensable si vous voulez profiter un maximum de votre VPN dans tous les scénarios d’utilisation possibles.

Une fois votre mode préféré choisi, il est temps d’aller en ligne ! Vous verrez le lieu spécifique via lequel vous êtes connecté, ainsi que votre nouvelle adresse IP publique (en cliquant sur la petite icône « i dans un cercle » à côté du lieu) :

HMA connexion

Mais, puisque nous sommes ici pour parler vie privée et sécurité, jetons un œil, non ? Ouvrez votre navigateur web, tapez « my ip » puis la touche Enter. Copiez le résultat, puis rendez-vous sur le site d’un vérificateur d’adresse IP tiers indépendant, tel que celui-ci ou celui-là, et collez votre adresse IP. Toujours le même pays ? Excellent !

Maintenant que vous êtes en ligne, l’étape suivante est de vérifier la vitesse : ça craindrait de devoir regarder des vidéos HD en streaming ou de télécharger des torrents de plusieurs gigas via une connexion ultra lente, non ?

Comme on dit dans les asiles psychiatriques, un internet lent est bien pire que pas d’internet du tout. Ces neurones ne se regénèreront pas, vous savez ?

Encore une fois, utilisons des outils tiers gratuits pour mesurer vos paramètres de connexion en quelques secondes. Parmi ceux-ci, le plus avancé est sans aucun doute Ookla’s Speedtest : avant de taper sur « Go », assurez-vous que le serveur qui prendra les mesures se trouve dans le même pays que celui de votre nouvelle adresse IP. Voici un aperçu du processus :

HMA speedtest

Ce test spécifique a été effectué lors d’une connexion à un serveur VPN en Finlande (choisi au hasard) à l’aide d’un serveur de test de vitesse situé à Helsinki.

Comme vous pouvez le voir d’après la capture d’écran, la connexion testée est loin d’être lente – et la vitesse de téléchargement est assez proche de celle d’une connexion sans VPN sur le même réseau (Wi-Fi via un routeur de données mobiles 4G).

Effectuons à présent un test séparé (après tout, pourquoi pas ?), cette fois avec un autre outil en ligne appelé Fast.com et fourni par Netflix :

HMA fast.com

Le résultat est presque identique, donc nous pouvons conclure que HideMyAss a passé de manière satisfaisante le défi de la vitesse. Une remarque avant de passer à la suite :

Votre vitesse actuelle dépendra de plusieurs variables, y compris et avant tout la localisation particulière du VPN auquel vous vous connectez, et bien sûr les capacités de votre fournisseur d’accès Internet (si vous vous attendiez à ce que votre VPN vous apporte une vitesse supérieure à votre maximum existant, vous voudrez relire la partie concernant comment les VPN fonctionnent).

***

L’appli HMA est-elle toujours ouverte sur votre appareil ? Jetons un œil au menu de navigation, caché derrière l’icône à trois lignes dans le coin supérieur gauche : ici, vous trouverez les outils nécessaires pour gérer votre compte HMA.

La section la plus importante est « Préférences », que vous voudrez sans doute consulter avant d’utiliser HMA de manière régulière.

Dans l’onglet « Général », l’option qui vaut la peine d’être cochée est la case « Lancer HMA! VPN Pro quand mon ordinateur démarre », surtout si vous utilisez un VPN avant tout pour garantir votre sécurité et votre confidentialité. Après tout, utiliser une connexion sécurisée privée de manière intermittente va à l’encontre de l’objectif recherché.

HMA: préférences

En suivant ce raisonnement, vous voudrez également activer la connexion automatique d’HMA dans l’onglet « Sécurité réseau ».

Pour les utilisateurs exigeants du point de vue de la protection de leur vie privée, un dernier paramètre vaut la peine d’être mentionné : le dénommé IP shuffle. Imaginez qu’en plus de porter une tenue de camouflage, vous en changiez toutes les heures ! Voilà le rôle de l’IP shuffle, de manière moins métaphorique, évidemment.

***

Globalement, une fois l’installation initiale et la configuration des paramètres selon vos préférences terminées, HMA a tendance à se fondre dans l’arrière-plan, vous apportant tous les bénéfices d’un VPN sans devoir y penser (particulièrement si vous paramétrez la connexion automatique comme mentionné précédemment).

Mis à part tous les bénéfices, vous ne remarquerez probablement aucun changement dans votre expérience quotidienne d’Internet avec HideMyAss, qui établira une connexion internet en une fraction de seconde comme d’habitude, à la même vitesse.

Mais qu’en est-il du prix ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, HMA ne propose qu’un seul abonnement (toutes fonctionnalités, trafic illimité) avec un choix d’options de facturation – c-à-d la période sur laquelle vous souhaitez payer le service à l’avance.

Comparé à ses principaux concurrents, HideMyAss se démarque grâce à ces deux aspects vraiment positifs de son approche tarifaire :

  • Les prix sont dans la fourchette inférieure – HMA a clairement choisi de rester sous la moyenne du marché pour un abonnement VPN, ce qui signifie que quelle que soit la période d’abonnement choisie, vous payerez légèrement moins que chez d’autres grands fournisseurs tels que ExpressVPN ou Astrill pour un abonnement similaire.
  • Bénéficiez d’une réduction supplémentaire sur l’abonnement 3 ans, ce qui est assez rare parmi les services VPN. Les économies sur ce forfait sont si élevées (plus de 70%) que votre coût d’utilisation de HMA pour 3 ans n’est pas beaucoup plus élevé que celui pour 2 ans !

Combinés, ces deux points forment une offre au rapport qualité prix très attirant : une licence sur 3 ans qui coûte à peu près la même que sur 2 ans, qui coûte à son tour moins que le prix moyen des VPN concurrents…

… « Attendez une seconde, pourriez-vous intervenir à ce stade, vous n’avez pas mentionné un proxy gratuit plus tôt ? Est-ce que ça veut dire qu’HMA offre une version gratuite ? » À ce sujet :

Proxy web HMA gratuit

En matière de protéger son derrière… euh, ses arrières, HMA se démarque en introduisant un service de proxy web totalement gratuit !

Voici comment ça fonctionne : visitez leur page proxy (lien ci-dessous), entrez l’adresse du site que vous aimeriez débloquer ou visiter anonymement, puis cliquez sur le gros bouton jaune « Accepter & connecter ».

Proxy web gratuit par HMA ›

Vous avez même le choix entre plusieurs serveurs autour du monde, situés dans différents pays d’Amérique du Nord et d’Europe. Pour plus de « proxy-esse », vous pouvez également utiliser le menu déroulant « Plus d’options » pour cacher l’URL ou désactiver les cookies et scripts sur la page ciblée :

HMA: proxy gratuit

Mais voici la grande question : quelle est la différence entre un proxy web et un VPN ? Est-ce un substitut viable à un compte HMA ?

Bien que le résultat puisse ressembler à un « VPN dans un onglet de navigateur », la similitude n’est que superficielle. Pour comprendre pourquoi, jetons un œil à ce qu’est un proxy web :

Un serveur proxy agit en tant qu’intermédiaire entre vous et le site web cible, présentant vos demandes/activités comme si elles provenaient du proxy lui-même.

Même si cette configuration masque votre adresse IP pendant la visite d’un site web unique comme le ferait un VPN, voici quelques différences importantes qui la rendent inutile pour des applications spécifiques aux VPN :

  • Le plus important, c’est qu’un serveur proxy ne chiffre pas votre connexion, ce qui veut dire que même si votre adresse IP est cachée, toute donnée échangée avec la page web finale est susceptible d’être attaquée.
  • Le proxy web ne peut être utilisé en dehors de l’onglet du navigateur où il est actif, c-à-d que vous ne pourrez pas télécharger des torrents avec cet outil.
  • Étant un service gratuit, il n’est pas optimisé pour la vitesse ou la performance : autrement dit, les pages auxquelles vous accéderez seront chargées moins vite, et vous ne pourrez certainement pas regarder des vidéos de qualité en streaming.
  • Puisque l’application est basée dans le navigateur, le proxy web HMA est pratiquement inutile sur appareil mobile, où la majorité du trafic est issu des applis elles-mêmes.

Ouf, ça fait beaucoup de mais ! Il semblerait que, même s’il représente un outil utile pour une connexion unique à du contenu restreint, le proxy gratuit de HideMyAss soit loin d’être aussi utile et sécurisé qu’un VPN.

Et c’est compréhensible – après tout, pourquoi une société offrirait-elle un outil gratuit qui remplace son produit principal ?! :)

Pour en revenir audit produit, il reste un aspect important dont nous n’avons pas encore discuté, nommément l’aspect légal –

Sous le capot : HMA et votre vie privée

Même s’il est clair que HideMyAss est un outil puissant en matière de sécurité, de facilité d’utilisation et de fonctionnalités, nous pensons qu’il vaut la peine de creuser un peu l’aspect confidentialité.

La chose la plus importante à déterminer à cet égard, c’est si votre fournisseur VPN conserve les historiques de vos activités en ligne couplés à vos données personnelles identifiables.

Où chercher de telles informations ?

Dans la politique de confidentialité, bien sûr !

Si vous analysez la politique de confidentialité officielle d’HMA, vous remarquerez la déclaration suivante dans la section TL ; DR :

HMA et votre adresse IP

Autrement dit, votre adresse IP, qui peut facilement être retracée via votre fournisseur d’accès Internet, n’est pas enregistrée lors de la procédure commerciale normale d’HMA.

Mais un détail saute néanmoins aux yeux : dans une version précédente de leur politique de confidentialité, toujours active en juillet 2019, HideMyAss déclarait enregistrer l’adresse IP complète de tous ses clients :

HMA version précédente

(Vous pouvez voir les versions précédentes en défilant jusqu’au bas de la politique de confidentialité actuelle et en cliquant sur le lien respectif).

« Pourquoi un tel changement ? » vous demandez-vous.

Une raison pourrait être… parce que HMA n’a pas besoin d’une adresse IP complète pour vous identifier !

Voyez, « l’adresse IP » mentionnée dans le premier extrait ci-dessus ne signifie pas qu’HMA ne conserve pas d’historique de vos activités : dans un tableau séparé (section 1. Collecte et utilisation des données à caractère personnel), ils mentionnent que seule la dernière partie de votre adresse IP est anonymisée ; autrement dit, les trois premiers octets de votre adresse IP sont bien enregistrés.

Donc, si votre adresse IP unique était 127.39.43.201, HMA l’enregistrerait sous 127.39.43.000, effaçant la dernière partie (« octet ») de l’adresse.

Cette adresse IP « semi-anonyme » peut-elle être utilisée pour traquer votre appareil spécifique ? Eh bien, pas toute seule.

Mais testez ceci, juste pour rire : visitez le site WhoIsMyISP.org et vérifiez s’il a bien reconnu votre fournisseur d’accès Internet. Puis essayez d’autres adresses IP en modifiant les trois derniers chiffres de votre adresse IP unique. Vous verrez que dans la majorité des cas, le fournisseur d’accès ne change pas.

Ajoutez à cela des informations telles que le volume de données que vous transférez et l’adresse IP complète du serveur HMA qui transfère vos demandes (sans parler des noms d’utilisateurs et adresses e-mail), et vous voyez que vos chances de rester anonymes se réduisent.

En quoi est-ce important ?

Parce que HMA y va franco sur le fait qu’ils n’hésiteront pas à divulguer une partie ou toutes les informations qu’ils collectent si les autorités le leur demandent :

HMA: obligations légales

Dans le cas de HMA, ce n’est pas seulement du charabia légal : la société exploitante derrière le service, Privax Ltd, est enregistrée au Royaume-Uni, pays où se trouvent certains des lobbys de droits d’auteur les plus puissants et où existent des antécédents de procès liés au copyright ciblant les utilisateurs au lieu des plateformes.

Pour être clair, la probabilité que les autorités demandent vos données spécifiques à HMA sont faibles. Mais, dans ce cas, vous pouvez être sûr que Privax les fournira, car en tant que société britannique, elle est sujette aux lois les plus strictes de la région.

Une autre raison de risques légaux accrus est le fait qu’en 2016, HideMyAss a été racheté par Avast, une société de création de logiciels multinationale basée en République tchèque, dans l’Union européenne.

Puisque HMA est à présent une petite partie d’une grande corporation spécialisée dans les logiciels antivirus, il est peu probable que la société mère compromette sa réputation ou risque une confrontation avec les autorités de ses marchés correspondants (qui incluent la majorité du monde).

Voici un autre extrait de leur politique de confidentialité, précisant que vos données à caractère personnel (qui peuvent inclure ou non votre adresse IP) peuvent même être transférées au sein du groupe Avast à d’autres juridictions arbitraires, où d’autres lois s’appliqueront :

HMA: Groupe Avast

Même si nous pouvons nous estimer heureux qu’HMA soit si honnête concernant sa politique, l’équipe d’assistance, elle, ne semble pas prête à apporter des clarifications supplémentaires : après 10 minutes de chat en direct avec un spécialiste du support client, nous avons reçu un lien vers la politique de confidentialité et une invitation à créer un ticket d’assistance.

Tout ce que ceci indique, c’est que, contrairement à son nom, HideMyAss ne semble pas être un outil si efficace que ça pour cacher vos affaires, votre derrière, ou vos données personnelles.

Ceci implique-t-il que vous devriez rejeter ce fournisseur VPN ?

Dans la section suivante, nous préparerons notre évaluation finale du service VPN offert par HideMyAss en résumant ses points forts et ses points faibles.

Avantages et inconvénients de HideMyAss

Bon, les amis, nous approchons tout doucement de notre verdict final sur HMA ! Voici un récapitulatif des points principaux exposés dans cette analyse jusqu’ici :

  • HMA offre un niveau considérablement plus élevé de confidentialité en ligne en routant votre trafic web via des serveurs spécialisés, présentant extérieurement une façade anonyme sur Internet.
  • Votre connexion internet est sécurisée grâce à des techniques de chiffrement dernier cri pour éliminer le risque de piratage et de vol de données.
  • L’abonnement HideMyAss est légèrement moins cher comparé à d’autres grands fournisseurs VPN ; toutes les options tarifaires incluent toutes les fonctionnalités et le trafic illimité.
  • L’essai gratuit de 7 jours offre toutes les fonctionnalités et le trafic illimité. Après avoir souscrit à la version payante, vous avez droit à une garantie de remboursement de 30 jours.
  • Parmi d’autres choses, HMA offre un forfait d’abonnement de 3 ans à plus de 70% de réduction sur le prix mensuel, ce qui signifie que l’abonnement sur 3 ans coûte à peine plus que l’abonnement sur 2 ans.
  • Interface simple mais puissante avec plusieurs modes d’utilisation (« Instantané », « Localisation » et « Liberté ») pour différents besoins et situations.
  • Plus de 900 serveurs dans plus de 200 emplacements (physiques et virtuels) représentant chaque région du monde, chacun optimisé pour « utilisation générale », « streaming » ou « P2P ».
  • Vitesse de connexion élevée sur la plupart des serveurs locaux, donc vous ne remarquerez pas ou peu de changements par rapport à votre navigation sans VPN, même sur les fournisseurs d’accès Internet les plus rapides, à haut débit et à fibre optique.
  • Le VPN HideMyAss peut être utilisé sur 5 appareils simultanément, y compris smartphones et ordinateurs opérant sous Linux.
  • Les utilisateurs exigeants seront enchantés par les paramètres additionnels tels que IP shuffling, connexion kill switch et diagnostics en temps réel.
  • Service client 24h/24, 7j/7 dans votre langue. La manière la plus rapide de recevoir réponse à vos questions est via le chat en direct mais, si vous préférez l’e-mail, vous avez accès à un formulaire de contact sur le site officiel de HMA.
  • HMA offre également un proxy web gratuit qui peut s’avérer utile si vous avez besoin d’accéder à un site web unique via une autre adresse IP. Notez cependant que le proxy gratuit n’utilise pas le chiffrement d’un VPN.
  • HMA enregistre les trois premiers octets de votre adresse IP, et la société exploitante est enregistrée au Royaume-Uni et appartient à une corporation multinationale, ce qui garantit que vos données seront fournies aux autorités dès la première demande.
  • Une portion significative des serveurs d’HMA sont des serveurs virtuels, qui fournissent l’adresse IP d’un autre pays tout en étant physiquement situés dans une poignée d’endroits tels que les États-Unis, le Royaume-Uni et la République tchèque. Pour rendre les choses encore un peu plus floues, la société ne révèle pas lesquels sont réels et lesquels sont virtuels.
  • Si vous décidez de continuer à utiliser HMA après l’essai de 7 jours, vous n’aurez qu’une option : le forfait sur un an. Pour avoir le choix entre tous les abonnements, consultez la section conseils pour tester HMA de cette analyse.

BONUS : code 20% de réduction sur HideMyAss

Avant de passer à notre verdict final sur HMA, voici un cadeau : nous vous offrons un bon de réduction de 20% à faire valoir sur l’abonnement d’un mois ou de douze mois.

Que vous décidiez d’utiliser ou non le VPN décortiqué dans cette analyse, il est agréable de savoir que vous avez la possibilité d’économiser encore plus sans compromettre la qualité du service reçu, non ?

Pour utiliser le code promo, suivez ces étapes simples avant ou après avoir effectué l’essai gratuit. Comme nous l’avons mentionné plus tôt, dans ce dernier cas, mieux vaut annuler l’essai d’abord puis acheter un nouvel abonnement, puisque vous aurez accès à un plus large choix de forfaits) :

  1. Rendez-vous sur la page de tarifs de HideMyAss en utilisant le lien ci-dessous – et cliquez sur « Acheter maintenant » sous le plan tarifaire qui vous convient :

    Obtenez 20% de réduction sur HMA ›

  2. Voilà ! La réduction sera immédiatement appliquée à votre achat. En utilisant ce code, vous recevrez un abonnement d’un an au même prix que l’abonnement sur deux ans.

Si le code promo ci-dessus ne fonctionne pas, veuillez nous laisser un commentaire dans la section ci-dessous, et nous serons ravis de vous aider ! Enfin, la réponse à notre question :

Devriez-vous utiliser HMA ? Notre verdict + l’avis des utilisateurs

Alors, amis férus de sécurité et de confidentialité, à votre avis ? Devriez-vous protéger vos arrières avec HideMyAss ? Et, à la base, les VPN en valent-ils la peine ?!

La réponse n’est pas aussi simple que l’on pourrait croire (mais quand même). La voici :

En tant que solution de sécurité, le VPN HideMyAss est un outil simple mais puissant avec chiffrement dernier cri, assurant que votre connexion au web et que vos données sensibles sont à l’abri des hackers et autres personnages malveillants.

En tant que solution pour débloquer du contenu, HMA vous ouvre le monde entier en ligne, vous permettant d’accéder aux sites web de n’importe quel pays, à des vitesses uniquement limitées par votre propre connexion internet. Plus de restrictions régionales sur les contenus de Netflix, YouTube, etc. !

Cependant, en tant que solution de confidentialité, nous ne pensons pas qu’ouvrir votre portefeuille pour HMA en vaille la peine : ses mentions légales et ses politiques de confidentialité sont loin des niveaux de confidentialité attendus d’un VPN. Autrement dit, si vous voulez utiliser des réseaux P2P tels que des torrents, HideMyAss est loin d’être la solution optimale.

Donc, en fin de compte, votre décision concernant HMA dépend des objectifs les plus importants à vos yeux.

Si vous aimeriez accéder à des contenus restreints de manière géographique en vous sentant plus en sécurité en navigant en bonus, HideMyAss est l’un des meilleurs VPN sur le marché. Vous pouvez même consulter la section « Conseils pour tester » ci-dessus pour obtenir HMA à un meilleur prix.

Si, d’un autre côté, vous aimeriez avoir le tout – c-à-d. bénéficier de sécurité, de liberté et de confidentialité additionnelles, vous feriez mieux de vous tourner vers d’autres fournisseurs tels que NordVPN.

Le meilleur VPN avec Nord ›

En plus d’offrir une sécurité inégalée, NordVPN est opéré par une entité légale enregistrée au Panama et mentionne de manière explicite ne pas enregistrer les adresses IP dans sa politique de confidentialité.

NordVPN opère plus de 5000 serveurs physiques dans plus de 50 pays. De plus, son abonnement sur 2 ans est légèrement moins cher et autorise une utilisation sur 6 appareils simultanés.

***

Quelle est votre expérience de HideMyAss ? Vous avez toujours des doutes ou des questions sur les réseaux virtuels privés en général ? Laissez vos commentaires dans la section discussion ci-dessous, nous ne révélerons pas votre e-mail ou votre adresse IP 😊

Mentions affiliées : bien que nos analyses soient toujours indépendantes et que nous cherchions à être aussi objectifs que possible, nous pensons qu’il est plus honnête de vous avertir que certains liens dans cet article sont des liens affiliés. Cela signifie que nous pourrions recevoir des commissions uniques pour des achats effectués via ces liens – sans aucun coût additionnel à charge de l’acheteur. Autrement dit, les prix de ces offres ne sont pas liés à la nature des liens. Merci pour votre compréhension et votre soutien !

Discutons-en !